Sens Sass' Bien-être
Elodie Duval

Votre massage personnalisé sur Sassenage et alentours


"Le toucher n'a pas son égal"

Jonathan Swift

Les 5 sens :
L'odorat

« Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète. »

Jean Anthelme Brillat-Savarin, homme de loi, magistrat (1755 - 1826)

I)    Qu’est-ce que l’odorat ?

1)    Les odeurs

Les odeurs se propagent dans l’air. Il en est de même pour les sons. Les substances dégagées par les objets sont appelées substances odorantes. Elles parviennent jusqu’à notre nez, organe principal de l’odorat, ce qui nous permet de percevoir les odeurs.

Les odeurs sont très importantes dans l’alimentation. En effet, la perception des odeurs permet de libérer des sucs digestifs avant un repas et de mieux digérer.

Elles sont également essentielles entre la mère et son nourrisson. D’ailleurs, chez la femme enceinte, certaines odeurs peuvent être démultipliées pendant la grossesse. Les odeurs sont associées à des souvenirs positifs ou négatifs car mémorisés chez le nourrisson et la maman.

Les odeurs en général sont soit éphémères, soit durables. On peut aussi être sujet à un phénomène d’accoutumance (« habituation ») à tout âge, où une odeur ne va plus être perçue après un certain délai.

2)    Comment sent-on ?

L’organe principal de l’odorat est le nez.

Comment sent-on ?

L’air entre dans le nez ou par la bouche puis arrive dans les fosses nasales, deux cavités situées au-dessus du nez. En haut de chaque fosse nasale, sous l’os éthmoïde, se trouvent plus de 100 millions de cellules nerveuses qui sont sensibles aux odeurs. Au bout de ces cellules nerveuses se trouvent des cils qui canalisent les odeurs pour ensuite les envoyer au cerveau.

5 sens odorat

Les cellules olfactives transforment l’information en message nerveux. Ce message va ensuite être envoyé au bulbe olfactif, situé dans le cerveau, grâce au nerf olfactif.

Le nerf olfactif est très particulier. En effet, c’est le seul nerf du corps dont les neurones peuvent se régénérer. De plus, il est le seul nerf du corps humain à relier l’extérieur du corps (les fosses nasales) à l’intérieur du corps (le cerveau au niveau du bulbe olfactif) directement.

3)   Comment reconnait-on les odeurs ?

Un être humain détecte un nombre très élevé d’odeurs par jour. En effet, il brasse en moyenne 12 m3 d’air et respire environ 23 000 fois par jour et toutes les respirations conduisent à une analyse olfactive par le bulbe olfactif. Les millions d'odeurs détectables par l'humain sont chacune créées par une substance odorante structuralement distincte des autres. L’Homme serait ainsi capable de reconnaitre plus de 1000 milliards d’odeurs différentes.

Chaque individu perçoit une sensation agréable, neutre ou désagréable qui est associée à une odeur. Ces sensations sont propres à chaque individu. Elles sont pour partie innée, pour partie socialement construite. Mais elles restent très variables selon les individus et les sociétés. Nos comportements sont ainsi très dépendants de l'olfaction, consciemment ou inconsciemment.

Lorsque l’on sent une odeur, il existe deux seuils de perception. Le premier est le plus faible : l’individu détecte une odeur mais ne peut pas l’identifier. Pour le second seuil, l’individu va identifier l’odeur perçue. La perception d'une odeur résulte d'un stimulus très rapide, presque instantané. Cette perception comporte plusieurs informations, comme l'intensité (importante au début de la perception et qui baisse avec l’adaptation de cette odeur) et la qualité de l'odeur (nous pouvons reconnaître, apprécier et classer la qualité d'une odeur).

Bien qu'empruntant des voies nerveuses distinctes, l'odorat et le goût sont étroitement liés et une grande partie de ce qu'on attribue au goût dépend en fait de l'odorat. Ainsi, si l'organe olfactif est congestionné à cause d'un rhume, les sensations de goût s'en trouvent considérablement réduites.

L’odorat et le goût sont deux des 5 sens étroitement liés. Je vous invite donc à lire mon article sur le gout, ici.

II)     La santé et l’odorat :

1)     Troubles de l’odorat

La perte du sens de l'odorat est appelée anosmie, tandis que sa diminution est appelée hyposmie. Elle est le plus souvent due à des traumatismes, à certaines intoxications, à un virus (SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19) ou à des infections mal soignées. Elle peut aussi être d'origine génétique ou congénitale ou faire suite à la prise de certains médicaments.
L'anosmie peut concerner toutes les odeurs ou seulement certaines d'entre elles (anosmies spécifiques). Elle peut être souvent accompagnée d'agueusie (perte du goût).

Les troubles de l'odorat peuvent avoir deux origines : atteinte transmissionnelle et atteinte de perception.

Par atteinte de la transmission

Une anomalie anatomique empêche les odeurs de parvenir aux cellules responsables de la transmission de l’odeur : mauvaise qualité de mucus (qui recouvre les cellules sensorielles), ou obstacle placé dans le nez (corps étranger, polypes, tumeurs...). Ces anomalies représentent presque la moitié des causes des troubles de l'odorat.

Les maladies qui peuvent provoquer une anosmie ou une hyposmie sont les rhinites, les rhino-sinusites et les sinusites.

Par atteinte de perception

La perte d’odorat peut également être due à un traumatisme, à la suite d’un accident ou d'une intervention chirurgicale, par exemple. La perte olfactive est alors totale ou partielle, et peut être associée à un trouble du goût.

Les traumatismes qui peuvent provoquer une anosmie ou une hyposmie sont les intoxications médicamenteuses, certains polluants industriels, des tumeurs avec des localisation à la base du crane, des maladies neurologiques (maladies D’Alzheimer, de Parkinson et l’épilepsie).

2)    Les nez en parfumerie

Un nez en parfumerie est un spécialiste qui est capable de reconnaitre plusieurs centaines d’odeurs et de les combiner pour composer de nouveaux parfums. Les odeurs proviennent de substances végétales pour la plupart naturelles et sont utilisées pour créer de nouveaux parfums.

Contrairement à ce que l’on peut penser, tout le monde peut devenir nez, mais c’est un travail de longue haleine. En effet, il faut plus de 10 ans pour acquérir les bases de ce métier. Il est nécessaire aussi d’avoir une bonne mémoire et un sens créatif pour inventer de nouvelles flagrances.

« L'odorat est le sens de l'imagination. »

Jean-Jacques Rousseau, artiste, auteur d'ouvrages philosophiques, écrivain, philosophe (1712 - 1778)

Autres articles :

Ici, je vous propose des recettes pour prendre soin de votre peau.

Ici, je vous propose de connaitre plus en détail les autres sens.

Ici, je vous propose de développer votre sens du toucher en suivant une initiation au massage durant laquelle vous apprendrez à masser mais également à repérer les douleurs et tensions de votre partenaire.

Suivez mon actualité :

Contactez-moi :

Copyright @Elodie Duval - Tous droits réservés